Coronavirus: la France officiellement en récession

Le produit intérieur brut français a chuté de 5,8 %, et la consommation des ménages s’est effondrée de 17,9 %. L’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques vient de publier les chiffres pour le premier trimestre 2020 et comme l’on s’y attendait, ils ne sont pas bons.

Moins 5,8 % du PIB sur un trimestre, c’est du jamais vu en France depuis 1949, date des premières évaluations trimestrielles de l’Insee. Ce recul succède à celui du dernier trimestre de l’année dernière de 0,1 % et confirme que la France entre bien en récession. Une telle contraction de la croissance est inédite dans un contexte qui l’est tout autant.

Les mesures de confinement mises en place depuis le 17 mars pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 avec la fermeture des commerces et la mise au chômage partiel de plus de 11 millions de Français ont eu une répercussion directe sur la consommation des ménages.

Selon l’Insee, les Français ont réduit leur dépenses de plus de 6 %.  Ils ont moins consommé de biens, de services, d’énergie, seules les dépenses alimentaires ont augmenté. En volume, la consommation des ménages a chuté au total de 17,9 %. C’est la plus forte baisse depuis 1980. Ce n’est guère mieux du coté des entreprises où l’investissement recule de 11,8 %;

Pour l’Insee, chaque mois de confinement risque d’amputer la croissance de 3 points par an. Au regard de la situation actuelle, le gouvernement table sur un recul de 8 % du PIB pour cette année.

 

http://www.rfi.fr/fr/%C3%A9conomie/20200430-coronavirus-france-recul-pib-consommation-chute

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *