Coronavirus: les États-Unis adoptent un plan d’aide supplémentaire face à la crise

Le Congrès a adopté un nouveau plan d’aide pour faire face aux impacts de l’épidémie qui a déjà fait près de 50 000 morts dans le pays.

Après le Sénat, les élus de la Chambre des représentants ont validé jeudi soir une nouvelle enveloppe de 483 milliards de dollars (450 milliards d’euros environ). Un plan qui doit encore être promulgué par Donald Trump, probablement ce vendredi soir. A quoi va servir cette somme qui s’ajoute au  plan de 2000 milliards de dollars (1863 milliards d’euros) voté fin mars ?

Sur ces 483 milliards de dollars, 320 milliards seront consacrés à des garanties de prêts aux petites et moyennes entreprises (PME). Objectif de la manœuvre :  leur permettre de maintenir leurs employés en poste, alors que les inscriptions au chômage ont explosés dans le pays depuis le début de la crise sanitaire. En cinq semaines, plus de 26 millions de personnes ont perdu leur emploi ou vu leur activité réduite à néant.

Volet sanitaire

Et cette fois, des mesures ont été prévues pour que les petites entreprises en bénéficient réellement (voir encadré). Le premier plan a été très critiqué car de grandes entreprises ont pu en bénéficier. Soixante milliards de dollars de prêts iront à des secteurs particulièrement sinistrés comme l’agriculture.

Ce plan comporte aussi un volet sanitaire : 75 milliards (près de 70 milliards d’euros) seront débloqués pour les hôpitaux et 25 milliards (plus de 23 milliards d’euros) pour renforcer le dépistage du coronavirus, des tests jugés essentiels pour relancer l’activité. Et, même si ce sont les gouverneurs qui en décident, Donald Trump a hâte de voir l’économie repartir.

Si les aides ne parviennent pas suffisamment vite, beaucoup de PME américaines risquent de ne pas survivre à cette crise.

 

http://www.rfi.fr/fr/am%C3%A9riques/20200424-coronavirus-les-%C3%A9tats-unis-adoptent-nouveau-plan-d-aide-face-%C3%A0-la-crise

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *