L’ETAT IVOIRIEN VA ACHETER 200 000 TONNES DE NOIX DE CAJOU

La crise sanitaire du coronavirus qui secoue la planète affecte considérablement tous les secteurs de l’économie au nombre desquels l’agriculture. Pour permettre aux producteurs d’écouler leurs stocks de noix de cajou, le gouvernement a décidé d’acheter 200 000 tonnes au prix minimum garanti de 400 FCFA le kilogramme.

La pandémie du Covid-19 a provoqué l’annulation voire le report des contrats de noix de cajou en Inde et au Vietnam, principaux pays d’importateurs. Ce qui a pour conséquence la baisse des prix internationaux.

« Le Covid-19 a conduit aujourd’hui à une paralysie quasi-totale de l’activité économique mondiale, entraînant ainsi une importante baisse des prix internationaux qui se situent actuellement entre 900 et 1100 dollars, soit en dessous du prix minimum CAF (1300 dollars) », a fait savoir le ministre ivoirien de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani.

L’opération sera pilotée par le Conseil Coton-Anacarde et le Groupement d’intérêt économique GIEPPA. Ces deux structures auront la charge de récolter les 800 000 tonnes de noix de cajou prévues cette année.

Arnaud HOUSSOU

7info

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *