Mark Zuckerberg explique les raisons du bug de ses applications

Les utilisateurs des réseaux sociaux Facebook, Messenger, Instagram et de la messagerie instantanée WhatsApp ont constaté une panne géante pendant plusieurs heures dans la journée de mercredi. L’entreprise Facebook se défend de toute cyberattaque lors de la panne géante.

Mercredi était sans doute une triste journée pour les utilisateurs de certains réseaux sociaux. En effet, Facebook, Messenger, Instagram ou encore WhatsApp ont connu quelques perturbations sur leurs différentes plateformes.

Pendant plusieurs heures mercredi, il était impossible d’afficher ou d’expédier des contenus multimédias quelconques sur les plateformes gérées par la firme Facebook. Elle d’ailleurs tenu à rassurer ses utilisateurs sur cette panne géante. Certains estimaient qu’il s’agissait d’une attaque de pirates. « Nous sommes au courant que certains ont du mal à uploader ou envoyer des images ou des fichiers via nos applis. Nous sommes désolés, et nous faisons tout notre possible pour rétablir la situation aussi vite que possible », a signalé le réseau social sur son compte Twitter.

Plus tard, Facebook a expliqué la raison de cette panne géante. « Lors d’une opération de maintenance de routine, nous avons provoqué un problème qui a rendu l’envoi de photos ou de vidéos difficile pour certains utilisateurs», a déclaré l’entreprise. Il s’agit du troisième incident rencontré par la société de Mark Zuckenberg en l’espace de quatre mois. En mars, une panne mondiale de 24 heures (la plus longue de l’histoire) était survenue lors de la configuration des serveurs. En avril, seul le réseau Instagram avait été perturbé pendant plus d’une heure.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *