OMS : face aux accusations de la maison blanche, Pékin verse 30 millions supplémentaires à l’OMS

Le Président américain Donald Trump annonçait il y a quelques jours la suspension de la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La maison blanche accuse l’organisation d’avoir mal géré la pandémie et de privilégier beaucoup plus la Chine dans son combat.

Quelques heures après cette annonce de Washington, Pékin a plutôt répliqué en décidant d’apporter son soutien à l’organisation. Les autorités chinoises ont annoncé qu’elles verseront 30 millions de dollars supplémentaires à l’OMS.

Cette somme « servira notamment à la prévention et au contrôle de l’épidémie de Covid-19 et à soutenir le développement des systèmes de santé dans les pays en développement » a d’abord déclaré Geng Shuang le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères avant de poursuivre:

« Soutenir l’OMS à un moment critique de la lutte mondiale contre l’épidémie, c’est défendre les idéaux et les principes du multilatéralisme et défendre le statut et l’autorité des Nations Unies »

Pour rappel, la Chine avait déjà fait don de 20 millions de dollars à l’organisation internationale basée à Genève. Ce don avait été fait au cours du mois de mars.

En renonçant à apporter son aide à l’OMS, le président Donald Trump estime plutôt qu’il était du devoir des Etats-Unis de demander des comptes à l’organisation : « Si l’OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l’épidémie aurait pu être endiguée à sa source avec très peu de morts » a-t-il supposé.

La Chine pour sa part a invité la Maison Blanche à « assumer sérieusement ses responsabilités et obligations, » et l’accuse de miner la coopération internationale contre la pandémie du coronavirus.

 

Afrikmag.com

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *