Secoué par la fraude, jumia licencie des employés

Jumia, la plus grande entreprise de commerce électronique en Afrique fait face à une crise interne. Une situation qui a conduit au licenciement d’une partie de ses employés accusés de fraude suite à une enquête.

Le réseau d’agents commissionnés de Jumia appelé « Jumia Force » ou encore « JForce » est au cœur d’un scandale.

Une enquête a révélé que ces agents prélevaient injustement des frais sur les commissions perçues par les vendeurs de la plateforme en ligne. Les enquêtes ont également révélé que les agents de Jumia avaient annulé des commandes passées par des clients pour se faire ensuite passer pour des fournisseurs indépendants auprès desdits clients.

Ce trafic de fraudeurs a été démantelé dans la filiale nigériane du groupe, basé lui-même à Berlin. Pour l’instant, le nombre exact d’employés licenciés n’est pas connu.

Jumia affirme que les commandes passées de manière abusive représentaient 2% du volume de marchandises brutes de la société l’année dernière et 4% au premier trimestre de cette année.

Le volume brut de marchandises étant la valeur totale des biens vendus sur les plateformes en ligne au cours d’une période donnée.

Le co-directeur général, Sacha Poignonnec, a affirmé que cet incident avait peu d’impact sur les rendements de la société.  « Nous révisons et améliorons constamment notre système et nos contrôles », a-t-il informé.

 

Source : http://africadaily.info/?p=76593

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *